À toi Opale.

Bonjour à toutes et à tous,

Cette semaine il n’y a pas eu d’articles car le cœur n’y était pas. Nous avons du surmonter une énième épreuve, la meute a perdu un de ses membres.
Encore une fois un membre qui n’aurait pas du partir, pas aussi tôt.

C’est encore le clavier rempli de larmes que je vous écris aujourd’hui pour vous annoncer que notre Opale est partie mercredi après une intervention chirurgicale d’urgence. Même après être resté auprès d’elle durant de longues heures pour lui dire au revoir, pour lui dire à quel point elle était exceptionnelle, pour lui dire que nous n’aurons jamais assez de regrets, pour lui dire qu’elle manquera à Fauve, qu’elle nous manquera éternellement à nous…
Nous ne mesurons pas encore le trou béant qu’occasionne son départ.

Nous avons toujours été transparents sur ce qu’il se passait à l’élevage car nous sommes comme cela… En espérant cela puisse aider d’autres…
Suite à des vomissements mais un bon état général nous sommes allés consulter le vétérinaire de garde en ce lundi de pentecôte qui lui a fait une radio et des injections, pour lui rien d’alarmant mais pour nous si. Dès lors que nous nous rendons chez le vétérinaire nous savons qu’il se passe quelque chose d’anormal… Nous sentions que quelque chose se tramait. 
Nous avons démarré à ce moment les biberons pour les petits pour soulager Opale. Nous l’avons veillée toute la nuit, nous lui avons fait des perfusions pour éviter qu’elle se déshydrate, serviettes froides pour faire descendre la température et surtout des appels non pris au sérieux par le service de garde.

Mardi elle n’allait pas mieux, nous sommes allés à la première heure chez notre vétérinaire pour faire des examens complémentaires pour éclaircir nos doutes d’une infection suite à une rétention placentaire. Perfusions toute la journée, car les stats n’étaient pas bonnes au niveau des reins. Le vétérinaire à souhaité la mettre sous perfusion pour que son état s’améliore en vue d’une opération.  Mercredi matin son état et ses stats s’étaient malheureusement dégradées, la décision a été prise de faire une ovariohystérectomie en urgence. Étant donné que tout se dégradait, nous avons tenté le tout pour le tout pour la sauver.

Quand le véto nous a appelé pour nous dire qu’elle était réveillée mais toujours en état de choc, Opale a fait un arrêt cardiaque et ils n’ont pas réussi à la faire repartir malgré de longues tentatives. Nous avons essayé de tout mettre en œuvre pour elle, cela n’a pas suffi. La colère et la tristesse nous hantent depuis là.

Opale était la chienne d’une vie, de nos vies. Nous n’aurons pas de mots assez forts pour vous expliquer la place qu’elle avait dans nos cœurs. Le sien étant rempli d’amour. Pour nous, pour Fauve qu’elle adorait lécher du bout de la langue tout en nous regardant du coin de l’œil avec son air de « tu as vu j’ai fait doucement ». Nous avons partagé beaucoup de choses avec Opale et nous aurions du encore en partager beaucoup. Pendant de longues années.

Le métier passion que nous avons choisi est loin d’être simple tous les jours, on peut surmonter beaucoup de choses, le stress liés aux bébés, le stress lié aux adoptants, le rythme de vie que nous avons choisi, mais perdre une maman ne rentre pas dans l’équation pour nous.
Même si c’est un risque encouru par tous les éleveurs, c’est très difficile à admettre.

Perdre une maman ce n’est pas juste avoir un genou à terre, c’est avoir les deux genoux au sol, devant leur dépouille, les mains dans leur fourrure, les yeux remplis de larmes et de ne pas trouver assez de mots pour nous excuser. Nous allons prendre congé des réseaux sociaux, au sujet du site les articles seront faits en temps et en heure mais remonter la pente sera long. Nous ne pouvons pas nous permettre de flancher parce que tous les autres membres de la meute ne peuvent que compter sur nous mais c’est dur.

La tristesse au cœur, la rage au ventre et la mélancolie dans la tête.

Nous tenions à remercier Camille de l’élevage Nuance de la Fleur de vie qui encore une fois a pris certains de nos bébés en charge sous la super maman Nouméa. Merci aussi à Audrey de l’élevage des AS Jaques Cœur pour nous avoir permis de placer les 5 derniers bébés sous Lynzie. Merci les filles <3

À toi Opale.

Prenez bien soin de vous.
La meute meurtrie.

 

8 commentaires

  1. c’est avec une tristesse infinie que je lis votre message, je suis de tout cœur avec vous et vous souhaite beaucoup de courage, vous avez déjà eu des épreuves, vous allez être fort comme d’habitude, je vous souhaite le meilleur pour la suite, ces petits loups qui sont déjà sans leur maman.
    une grande pensée pour Opale.

  2. Janick says: -

    Bonsoir, une bien triste nouvelle, beaucoup de courage à vous.
    Grosse pensée pour la pauvre Opale, vous avez tout fait pour elle et la prise en charge de ses petits bout’choux.

  3. F. Florence says: -

    Tristesse et chagrin en lisant ce texte plein d amour et de passion. Une émotion pour cette disparition car Opale venait d être la maman de 11 petits. Cette nouvelle me fait encore plus me rendre compte à quel point notre Pirate compte pour moi, pour nous. Deux ans que la belle Iouna a eu 13 bébés adorables dont une était pour nous. Deux ans de bonheur avec elle grâce à Iouna, Millow et à vous. Nous qui aimons tant cette race, vous devons beaucoup. Votre passion est transmissible et votre amour de ces chiens est partagé par tous les heureux « parents » des bébés nés chez vous. On dira que c est la vie, mais ce n est pas juste surtout après avoir mis au monde ces petits chiots. Alors, vous serez, comme à chaque fois, profondément et sincèrement affectés mais vous continuerez pour vos magnifiques chiens. Pour la petite Fauve qui soufflera bientôt sa première bougie et pour nous, qui aimons tant nos chiens, vos petits, les bébés nés chez vous de vos belles mamans. Je voulais vous contacter pour venir voys rencontrer avec ma Pirate début juillet. Je vous laisserez passez ce douloureux moment. Mes pensées accompagnent la belle Opale et vous.

  4. Alicia says: -

    Courage à tous, La Légende se relèvera.
    Nous sommes tous là pour vous soutenir… au moins moralement. Prenez le temps.
    Toutes nos pensées pour traverser cette nouvelle épreuve.

  5. Nadine says: -

    Oh Mon Dieu, je suis tellement désolée et si peinée. Je viens lire, les larmes aux yeux, le départ de votre magnifique Opale.
    Je ne sais pas quoi vous dire tant de ressent votre douleur, c’est une épreuve terrible.
    « La vie continue – courage », voila ce que l’on nous dit et c’est gentil, mais dans nos cœurs et dans notre âme, la blessure reste toujours.
    Ma Dana qui est partie est une douleur dont la plaie ne s’est toujours pas refermée. C’est une partie de moi qui est partie avec elle même si, comme vous, j’ai la chance de vivre dans une famille aimante et des amis fidèles.
    Mes pensées vous accompagnent et je vous envoie tout mon soutien et mon affection et suis tellement malheureuse pour vous.

  6. SYLVIE says: -

    Je compatie à votre douleur et comprends votre colère.
    Je sais que vous avez fait l’impossible, mais malheureusement le destin est souvent trop cruel.
    A chaque perte c’est une partie de nous qui y reste.
    Il ne reste plus qu’à être fort pour le reste de la meute et le temps pour faire son deuil.
    Je pense très fort à vous.
    Amitiés
    Sylvie

  7. Sabrina says: -

    Rien de pire que de perdre l’un de ses compagnons.
    Je viens également de perdre mon loup.

    Beaucoup de courage à toute la meute.
    Tout notre soutien.

  8. Giovanni says: -

    Bonjour Guillaume et la meute,
    On est tellement peinés d’avoir appris cette mauvaise nuvelle, et on est de tout coeur avec vous.
    On est rassurés de savoir que les chiots de sa portée ont pu être pris en par d’autres chiennes d’élévages voisins
    Une grande pensée pour Opale.
    Bon courage à vous tous

Ajouter un commentaire




*

code